Après être passé par chez Proximus, où il a notamment été responsable des acquisitions de droits, M. D'Amario a rejoint Eleven Sports en 2019. D'abord en tant que responsable du développement, puis en tant que responsable du département des droits médiatiques, est-il indiqué dans son bref portrait sur le site internet du groupe britannique.

Son prédécesseur, Guillaume Collard, lui aussi passé par chez Proximus avant de rejoindre Eleven, s'est fait connaître en 2020 en proposant 100 millions d'euros par an pour les droits de diffusion du football belge. Au cours de l'exercice 2020-2021, il a réussi à quintupler le chiffre d'affaires d'Eleven Sports en Belgique pour atteindre près de 124 millions d'euros, avec un bénéfice net de 4,2 millions d'euros, comme le rappellent L'Echo et De Tijd.

Dans son nouveau rôle, Massimo D'Amario sera responsable de 12th Player, la co-entreprise entre Eleven Sports et la société de télévision hispano-chinoise Mediapro qui exploite les droits de la Jupiler Pro League. Eleven les avait acquis au détriment des opérateurs télécoms Telenet, Proximus et VOO, puis les a vendus à ces mêmes entreprises et dans plus de 150 pays dans le monde.

Après être passé par chez Proximus, où il a notamment été responsable des acquisitions de droits, M. D'Amario a rejoint Eleven Sports en 2019. D'abord en tant que responsable du développement, puis en tant que responsable du département des droits médiatiques, est-il indiqué dans son bref portrait sur le site internet du groupe britannique. Son prédécesseur, Guillaume Collard, lui aussi passé par chez Proximus avant de rejoindre Eleven, s'est fait connaître en 2020 en proposant 100 millions d'euros par an pour les droits de diffusion du football belge. Au cours de l'exercice 2020-2021, il a réussi à quintupler le chiffre d'affaires d'Eleven Sports en Belgique pour atteindre près de 124 millions d'euros, avec un bénéfice net de 4,2 millions d'euros, comme le rappellent L'Echo et De Tijd. Dans son nouveau rôle, Massimo D'Amario sera responsable de 12th Player, la co-entreprise entre Eleven Sports et la société de télévision hispano-chinoise Mediapro qui exploite les droits de la Jupiler Pro League. Eleven les avait acquis au détriment des opérateurs télécoms Telenet, Proximus et VOO, puis les a vendus à ces mêmes entreprises et dans plus de 150 pays dans le monde.