Elle a précisé dans un communiqué avoir reçu un signalement le 8 septembre dernier concernant une tentative d'accès à un vaste fichier de réservations aux Etats-Unis et l'enquête a révélé qu'un "tiers non autorisé" avait "copié et crypté des informations, et avait entrepris des opérations pour les retirer".