Impôts sur les sociétés

Marc Coucke contredit les médias qui affirmaient qu'il ne paierait rien sur la vente d'Omega Pharma. Le cofondateur de l'entreprise a aurait indiqué qu'il doit payer un impôt de 25 pour cent sur la vente d'Omega Pharma à Perrigo.

Coucke risque de payer ces 25% parce qu'il a mis ses actions Omega Pharma dans une société, au lieu de les garder personnellement, ce qui le soumet aux règles de l'impôt sur les sociétés. S'il souhaite sortir le capital de cette société ou la liquider, il est tenu de payer un impôt de 25%.

Investissements futurs

Marc Coucke a déclaré au quotidien De Standaard qu'il avait l'intention de conserver la société qui bénéficiera du montant de la vente et d'investir avec cette somme. "Je ne dois payer que le jour où je liquiderai cette société" affirme-t-il.

La facture risque de s'alourdir encore si l'on y ajoute l'impôt sur la plus-value, car la vente n'est pas terminée. Interrogé par De Standaard, l'expert fiscal Michel Maus indique néanmoins qu'il existe des moyens d'échapper à l'impôt de 25%.

Impôts sur les sociétés Marc Coucke contredit les médias qui affirmaient qu'il ne paierait rien sur la vente d'Omega Pharma. Le cofondateur de l'entreprise a aurait indiqué qu'il doit payer un impôt de 25 pour cent sur la vente d'Omega Pharma à Perrigo.Coucke risque de payer ces 25% parce qu'il a mis ses actions Omega Pharma dans une société, au lieu de les garder personnellement, ce qui le soumet aux règles de l'impôt sur les sociétés. S'il souhaite sortir le capital de cette société ou la liquider, il est tenu de payer un impôt de 25%. Investissements futurs Marc Coucke a déclaré au quotidien De Standaard qu'il avait l'intention de conserver la société qui bénéficiera du montant de la vente et d'investir avec cette somme. "Je ne dois payer que le jour où je liquiderai cette société" affirme-t-il. La facture risque de s'alourdir encore si l'on y ajoute l'impôt sur la plus-value, car la vente n'est pas terminée. Interrogé par De Standaard, l'expert fiscal Michel Maus indique néanmoins qu'il existe des moyens d'échapper à l'impôt de 25%.