Ebusco a annoncé vouloir entrer à la bourse d'Amsterdam. L'entreprise espère lever environ 300 millions d'euros. Cet argent doit être utilisé pour poursuivre la croissance de la société, également à l'échelle internationale. De plus, l'entreprise souhaite accroître la notoriété de sa marque.

Certains investisseurs se sont déjà engagés à participer à l'opération. Cela inclut notamment Alychlo, le véhicule d'investissement de Marc Coucke, rapporte le journal De Tijd sur son site Internet. Cette information est aussi rapportée dans un communiqué de presse d'Ebusco. L'introduction en bourse est réservée aux investisseurs institutionnels, les particuliers ne pourront pas y souscrire.

Ebusco a été fondée il y a une dizaine d'années. Elle exploite désormais 346 bus dans sept pays européens. Le bus le plus récent de la société peut parcourir environ 575 kilomètres avec une batterie pleine qui devrait durer environ 25 ans. En plus des bus électriques, l'entreprise fournit également l'infrastructure de recharge pour les véhicules et une capacité de stockage de l'électricité.

L'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros l'an dernier et emploie 214 personnes. Outre le site de production de Deurne aux Pays-Bas, l'entreprise dispose également d'une unité en Chine.

Ebusco a annoncé vouloir entrer à la bourse d'Amsterdam. L'entreprise espère lever environ 300 millions d'euros. Cet argent doit être utilisé pour poursuivre la croissance de la société, également à l'échelle internationale. De plus, l'entreprise souhaite accroître la notoriété de sa marque. Certains investisseurs se sont déjà engagés à participer à l'opération. Cela inclut notamment Alychlo, le véhicule d'investissement de Marc Coucke, rapporte le journal De Tijd sur son site Internet. Cette information est aussi rapportée dans un communiqué de presse d'Ebusco. L'introduction en bourse est réservée aux investisseurs institutionnels, les particuliers ne pourront pas y souscrire. Ebusco a été fondée il y a une dizaine d'années. Elle exploite désormais 346 bus dans sept pays européens. Le bus le plus récent de la société peut parcourir environ 575 kilomètres avec une batterie pleine qui devrait durer environ 25 ans. En plus des bus électriques, l'entreprise fournit également l'infrastructure de recharge pour les véhicules et une capacité de stockage de l'électricité. L'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros l'an dernier et emploie 214 personnes. Outre le site de production de Deurne aux Pays-Bas, l'entreprise dispose également d'une unité en Chine.