"Je pense que les retombées seront importantes. C'est la concrétisation de la stratégie de la région liégeoise autour de la logistique. Cela prend forme. La Région liégeoise investit, l'Etat belge suit. Cela peut se traduire par des milliers d'emplois", a commenté M. Demeyer.

Liège sera bel et bien le premier hub d'Alibaba en Europe, a confirmé le responsable européen du géant chinois de l'e-commerce, Terry von Bibra, au journal De Tijd et Het Laatste Nieuws. La venue de la société chinoise avait été annoncée en grande pompe par Charles Michel cet été, mais les Pays-Bas avaient laissé entendre peu après qu'ils pourraient rafler la mise.

Liège a été désignée - aux côtés de Hong Kong, Dubaï, Kuala Lumpur et Moscou - comme nouvelle plaque tournante du réseau mondial de Cainiao, la filiale logistique d'Alibaba.

"Les premiers avions ont volé de Hangzhou à Liège à l'approche du 11 novembre", selon le patron européen, faisant allusion à la fête annuelle des célibataires en Chine.

"Je pense que les retombées seront importantes. C'est la concrétisation de la stratégie de la région liégeoise autour de la logistique. Cela prend forme. La Région liégeoise investit, l'Etat belge suit. Cela peut se traduire par des milliers d'emplois", a commenté M. Demeyer.Liège sera bel et bien le premier hub d'Alibaba en Europe, a confirmé le responsable européen du géant chinois de l'e-commerce, Terry von Bibra, au journal De Tijd et Het Laatste Nieuws. La venue de la société chinoise avait été annoncée en grande pompe par Charles Michel cet été, mais les Pays-Bas avaient laissé entendre peu après qu'ils pourraient rafler la mise. Liège a été désignée - aux côtés de Hong Kong, Dubaï, Kuala Lumpur et Moscou - comme nouvelle plaque tournante du réseau mondial de Cainiao, la filiale logistique d'Alibaba. "Les premiers avions ont volé de Hangzhou à Liège à l'approche du 11 novembre", selon le patron européen, faisant allusion à la fête annuelle des célibataires en Chine.