La société gestionnaire de Liège Airport a participé à un appel d'offres, avec les Aéroports de Paris (ADP), actionnaire à 25% de Liège Airport, pour la gestion du nouveau terminal de l'aéroport international de Ndjili.

Selon l'Echo, Liège Airport et ADP figurent sur la "short list" arrêtée par les autorités congolaises. "Si notre offre est victorieuse, nous agirions alors en tant qu'assistant à la gestion de ce terminal. Cela comprend des aspects de direction générale, de direction technique, de direction d'exploitation et de sûreté", confirme le porte-parole de Liège Airport.

La nouvelle infrastructure est quasiment terminée. Elle a une capacité d'un million de passagers et représente un investissement de 21 millions de dollars.

Liège Airport a également fait une offre de services aux autorités malgaches pour les aider à transformer un aéroport militaire en plate-forme civile.

La société gestionnaire de Liège Airport a participé à un appel d'offres, avec les Aéroports de Paris (ADP), actionnaire à 25% de Liège Airport, pour la gestion du nouveau terminal de l'aéroport international de Ndjili.Selon l'Echo, Liège Airport et ADP figurent sur la "short list" arrêtée par les autorités congolaises. "Si notre offre est victorieuse, nous agirions alors en tant qu'assistant à la gestion de ce terminal. Cela comprend des aspects de direction générale, de direction technique, de direction d'exploitation et de sûreté", confirme le porte-parole de Liège Airport.La nouvelle infrastructure est quasiment terminée. Elle a une capacité d'un million de passagers et représente un investissement de 21 millions de dollars.Liège Airport a également fait une offre de services aux autorités malgaches pour les aider à transformer un aéroport militaire en plate-forme civile.