Le bonus, dont il restera près de 4.000 euros nets, est lié aux bénéfices du groupe et aux performances internes du site bruxellois.

Le montant de la prime est plus du double de celle octroyée pour 2020 et est également plus élevée qu'avant l'éclatement de la pandémie de coronavirus. "C'est un signe d'appréciation pour notre personnel", a commenté le porte-parole, car 2021 n'a pas été une année facile pour le constructeur automobile. La production a été arrêtée plus d'une fois en raison de la pénurie mondiale de puces informatiques. Malgré cela, un peu plus de voitures ont été produites à Bruxelles que l'année précédente, pour un total de 43.866 unités. La pénurie de puces continuera à poser problème cette année, a prévenu Audi depuis Ingolstadt jeudi. Elle est cependant désormais plus facile à gérer. La production en janvier et février s'est ainsi déroulée sans problème, a relevé le directeur financier Jürgen Rittersberger, qui s'attend à ce que la situation s'améliore encore.

La guerre en Ukraine, en revanche, risque de créer de nouveaux problèmes pour la production automobile. Ce pays est en effet un important fournisseur de faisceaux de câbles, notamment pour Audi. Pour l'instant, les usines essaient encore de produire en Ukraine, tandis que les fournisseurs d'autres pays étendent leur production de câbles. Mais l'incertitude reste grande quant au long terme. "Il est encore trop tôt pour estimer l'impact pour l'ensemble de l'année", a confié le CEO Markus Duesmann, faisant référence à la situation géopolitique qui change quotidiennement.

Le groupe n'a dès lors pas publié de prévisions pour le reste de l'exercice.

Audi Brussels ne s'approvisionne toutefois pas directement en Ukraine. Il pourrait par contre y avoir un impact indirect, si les fournisseurs étaient également touchés. Mais, pour l'instant, l'usine de Forest continue de produire à pleine capacité, avec deux équipes cinq jours par semaine, selon le porte-parole.

Seules des voitures électriques y sont produites: le SUV de luxe e-tron et sa déclinaison Sportback e-tron. La production du Q8 e-tron débutera en 2026.

Le constructeur automobile a souligné jeudi que l'avenir d'Audi est entièrement électrique. L'année dernière, les ventes de voitures électriques ont déjà augmenté de 60%.

Le bonus, dont il restera près de 4.000 euros nets, est lié aux bénéfices du groupe et aux performances internes du site bruxellois.Le montant de la prime est plus du double de celle octroyée pour 2020 et est également plus élevée qu'avant l'éclatement de la pandémie de coronavirus. "C'est un signe d'appréciation pour notre personnel", a commenté le porte-parole, car 2021 n'a pas été une année facile pour le constructeur automobile. La production a été arrêtée plus d'une fois en raison de la pénurie mondiale de puces informatiques. Malgré cela, un peu plus de voitures ont été produites à Bruxelles que l'année précédente, pour un total de 43.866 unités. La pénurie de puces continuera à poser problème cette année, a prévenu Audi depuis Ingolstadt jeudi. Elle est cependant désormais plus facile à gérer. La production en janvier et février s'est ainsi déroulée sans problème, a relevé le directeur financier Jürgen Rittersberger, qui s'attend à ce que la situation s'améliore encore. La guerre en Ukraine, en revanche, risque de créer de nouveaux problèmes pour la production automobile. Ce pays est en effet un important fournisseur de faisceaux de câbles, notamment pour Audi. Pour l'instant, les usines essaient encore de produire en Ukraine, tandis que les fournisseurs d'autres pays étendent leur production de câbles. Mais l'incertitude reste grande quant au long terme. "Il est encore trop tôt pour estimer l'impact pour l'ensemble de l'année", a confié le CEO Markus Duesmann, faisant référence à la situation géopolitique qui change quotidiennement.Le groupe n'a dès lors pas publié de prévisions pour le reste de l'exercice. Audi Brussels ne s'approvisionne toutefois pas directement en Ukraine. Il pourrait par contre y avoir un impact indirect, si les fournisseurs étaient également touchés. Mais, pour l'instant, l'usine de Forest continue de produire à pleine capacité, avec deux équipes cinq jours par semaine, selon le porte-parole.Seules des voitures électriques y sont produites: le SUV de luxe e-tron et sa déclinaison Sportback e-tron. La production du Q8 e-tron débutera en 2026. Le constructeur automobile a souligné jeudi que l'avenir d'Audi est entièrement électrique. L'année dernière, les ventes de voitures électriques ont déjà augmenté de 60%.