Environ 345 opérations de rachat d'entreprise pour une facture globale de 1,3 milliard d'euros ont été enregistrées par la Sowalfin en Wallonie l'année dernière. On en comptait 310 en 2017 et 293 en 2014.

En matière de valorisation, l'ensemble de ces dossiers de vente d'entreprise représentent un montant global de 1,2 milliard d'euros pour un deal moyen de 4 millions par opération. En nette hausse par rapport aux 666 millions enregistrés en 2017, ce volume d'affaires intègre néanmoins une opération exceptionnelle valorisée à 575 millions dans le cadre de la vente d'une entreprise.

Derrière ces entreprises qui sont passées d'une main à l'autre, on retrouve des sociétés aux profils variés, actives dans le commerce de détail, l'Horeca ou l'industrie automobile. Pour mesurer leur poids dans l'économie, le reporting de la Sowaccess, un outil public wallon spécialisé dans l'accompagnement lors de la cession d'entreprises, parle d'un volume global de 7.440 emplois.

Sur base du nombre d'entrepreneurs âgés de plus de 55 ans, et donc "théoriquement" susceptibles de revendre leur société, il est estimé qu'environ 10.000 entreprises seraient à remettre en Wallonie d'ici 5 à 10 ans.

Environ 345 opérations de rachat d'entreprise pour une facture globale de 1,3 milliard d'euros ont été enregistrées par la Sowalfin en Wallonie l'année dernière. On en comptait 310 en 2017 et 293 en 2014. En matière de valorisation, l'ensemble de ces dossiers de vente d'entreprise représentent un montant global de 1,2 milliard d'euros pour un deal moyen de 4 millions par opération. En nette hausse par rapport aux 666 millions enregistrés en 2017, ce volume d'affaires intègre néanmoins une opération exceptionnelle valorisée à 575 millions dans le cadre de la vente d'une entreprise. Derrière ces entreprises qui sont passées d'une main à l'autre, on retrouve des sociétés aux profils variés, actives dans le commerce de détail, l'Horeca ou l'industrie automobile. Pour mesurer leur poids dans l'économie, le reporting de la Sowaccess, un outil public wallon spécialisé dans l'accompagnement lors de la cession d'entreprises, parle d'un volume global de 7.440 emplois. Sur base du nombre d'entrepreneurs âgés de plus de 55 ans, et donc "théoriquement" susceptibles de revendre leur société, il est estimé qu'environ 10.000 entreprises seraient à remettre en Wallonie d'ici 5 à 10 ans.