Les syndicats dénoncent la surcharge de travail et le manque de personnel ainsi que le fait que les projets d'avenir de la société ne tiennent pas suffisamment compte du personnel de l'entreprise postale.

Les syndicats espèrent avoir une discussion dans le courant de la semaine avec le CEO de Bpost, Koen Gerven. Une grève ne surviendrait, le cas échéant, que la semaine prochaine, au plus tôt, afin de permettre à la direction de réagir mais la volonté d'action est grande parmi le personnel, souligne-t-on encore. Une grande majorité des travailleurs (85%) du bureau de poste de Herstal (province de Liège) se sont d'ailleurs croisés les bras ce lundi pour protester contre les conditions générales de travail au sein de l'entreprise.

Les syndicats dénoncent la surcharge de travail et le manque de personnel ainsi que le fait que les projets d'avenir de la société ne tiennent pas suffisamment compte du personnel de l'entreprise postale.Les syndicats espèrent avoir une discussion dans le courant de la semaine avec le CEO de Bpost, Koen Gerven. Une grève ne surviendrait, le cas échéant, que la semaine prochaine, au plus tôt, afin de permettre à la direction de réagir mais la volonté d'action est grande parmi le personnel, souligne-t-on encore. Une grande majorité des travailleurs (85%) du bureau de poste de Herstal (province de Liège) se sont d'ailleurs croisés les bras ce lundi pour protester contre les conditions générales de travail au sein de l'entreprise.