Une PME sur trois prévoit d'engager du personnel entre juillet et septembre, indique le secrétariat social et pense proposer des emplois à temps plein et à durée indéterminée.

Les PME recherchent des collaborateurs avec maximum cinq ans d'expérience et sont prêtes, dans la majorité des cas, à embaucher des jeunes sortant tout juste de l'école.

Mais les postes vacants sont difficiles à combler pour plus de la moitié des PME. 42 % des PME flamandes craignent de ne pas trouver le personnel adéquat, contre 24 % pour les PME wallonnes et bruxelloises.

Les PME bruxelloises sont par contre les plus pessimistes quant à leurs chances de croissance. Elles sont 12 % à penser que leurs activités vont diminuer.

Trends.be vec Belga

Une PME sur trois prévoit d'engager du personnel entre juillet et septembre, indique le secrétariat social et pense proposer des emplois à temps plein et à durée indéterminée. Les PME recherchent des collaborateurs avec maximum cinq ans d'expérience et sont prêtes, dans la majorité des cas, à embaucher des jeunes sortant tout juste de l'école. Mais les postes vacants sont difficiles à combler pour plus de la moitié des PME. 42 % des PME flamandes craignent de ne pas trouver le personnel adéquat, contre 24 % pour les PME wallonnes et bruxelloises. Les PME bruxelloises sont par contre les plus pessimistes quant à leurs chances de croissance. Elles sont 12 % à penser que leurs activités vont diminuer. Trends.be vec Belga