Les actions sont programmées les 19, 20, 22, 27 et 29 septembre. Récemment, les pilotes britanniques de Ryanair ont également suspendu leurs activités en raison des conditions de travail. Les pilotes irlandais voulaient faire de même, mais les actions ont été interdites par la justice. La grogne du personnel de cabine sévit également dans d'autres pays où Ryanair opère.

Une grève ne signifie pas d'office que le plan de vol est compromis. Les actions au Royaume-Uni ont ainsi à peine causé des problèmes, les pilotes impliqués n'étant que très peu. De plus, une grève au Portugal au début du mois d'août, n'a pas mené à d'importantes perturbations, un service minimum étant obligatoire dans le pays.