Le constat signifie que le prix moyen d'une montre suisse tend à augmenter au fil du temps, notamment en raison du fait que la branche exporte plus de montres haut de gamme. En revanche, l'évolution globalement négative des volumes apparaît défavorable pour la branche, relève Jean-Daniel Pasche, président de la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) dans un entretien accordé à Keystone-ATS.

"Ce qui signifie moins de travail et moins d'activité en Suisse", précise-t-il.

Jean-Daniel Pasche rappelle que la production mondiale annuelle tourne autour du milliard de montres. La Chine demeure le plus gros fabricant avec ses modèles bon marché, dont elle exporte entre 600 et 700 millions de pièces par an. A noter que les montres connectées représentent pour l'heure un marché de 60 à 70 millions de pièces.

Le constat signifie que le prix moyen d'une montre suisse tend à augmenter au fil du temps, notamment en raison du fait que la branche exporte plus de montres haut de gamme. En revanche, l'évolution globalement négative des volumes apparaît défavorable pour la branche, relève Jean-Daniel Pasche, président de la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) dans un entretien accordé à Keystone-ATS. "Ce qui signifie moins de travail et moins d'activité en Suisse", précise-t-il. Jean-Daniel Pasche rappelle que la production mondiale annuelle tourne autour du milliard de montres. La Chine demeure le plus gros fabricant avec ses modèles bon marché, dont elle exporte entre 600 et 700 millions de pièces par an. A noter que les montres connectées représentent pour l'heure un marché de 60 à 70 millions de pièces.