Avec le développement du commerce en ligne, de nouveaux emplois seront créés pour la logistique des magasins virtuels mais d'autres postes disparaîtront pour le personnel de vente des commerces traditionnels.

Dans son scénario, ING considère que la Belgique obtiendra une part normale des nouveaux emplois générés par le e-commerce, mais jusqu'à présent la plupart des magasins en ligne se sont installés en Allemagne et aux Pays-Bas.

Avec le développement du commerce en ligne, de nouveaux emplois seront créés pour la logistique des magasins virtuels mais d'autres postes disparaîtront pour le personnel de vente des commerces traditionnels. Dans son scénario, ING considère que la Belgique obtiendra une part normale des nouveaux emplois générés par le e-commerce, mais jusqu'à présent la plupart des magasins en ligne se sont installés en Allemagne et aux Pays-Bas.