Cette diminution serait liée à la propagation rapide du variant omicron du coronavirus. La semaine dernière, le nombre quotidien de cas de contamination au coronavirus aux États-Unis surpassait celui de la vague d'infections de l'été liée au variant delta. La Chine a également signalé lundi un record du nombre de nouveaux cas cette année. Durant l'année 2021, les prix du pétrole, qui s'étaient effondrés en 2020, ont connu une forte hausse, qui s'est quelque peu essoufflée ces dernières semaines. En cause: la crainte que le variant omicron ne paralyse à nouveau l'activité économique mondiale, réduisant ainsi la demande de pétrole.

Cette diminution serait liée à la propagation rapide du variant omicron du coronavirus. La semaine dernière, le nombre quotidien de cas de contamination au coronavirus aux États-Unis surpassait celui de la vague d'infections de l'été liée au variant delta. La Chine a également signalé lundi un record du nombre de nouveaux cas cette année. Durant l'année 2021, les prix du pétrole, qui s'étaient effondrés en 2020, ont connu une forte hausse, qui s'est quelque peu essoufflée ces dernières semaines. En cause: la crainte que le variant omicron ne paralyse à nouveau l'activité économique mondiale, réduisant ainsi la demande de pétrole.