Les fortes inondations qui ont frappé l'est du pays à la mi-juillet vont coûter au moins 41 millions d'euros à KBC, a indiqué jeudi le bancassureur belge en marge de la publication de ses résultats trimestriels. Ce montant qui n'est pas encore définitif sera intégré aux résultats financiers du troisième trimestre.

En réalité, le total des demandes d'indemnisation atteint jusqu'ici 62 millions d'euros, mais une partie de cette somme a déjà été réassurée, explique le CEO de KBC, Johan Thijs. Si bien que le résultat net pour la banque s'élève à 41 millions d'euros. Sur les 4.300 demandes introduites, 30 % d'entre elles ont déjà été traitées, a précisé M. Thijs.

Les fortes inondations qui ont frappé l'est du pays à la mi-juillet vont coûter au moins 41 millions d'euros à KBC, a indiqué jeudi le bancassureur belge en marge de la publication de ses résultats trimestriels. Ce montant qui n'est pas encore définitif sera intégré aux résultats financiers du troisième trimestre. En réalité, le total des demandes d'indemnisation atteint jusqu'ici 62 millions d'euros, mais une partie de cette somme a déjà été réassurée, explique le CEO de KBC, Johan Thijs. Si bien que le résultat net pour la banque s'élève à 41 millions d'euros. Sur les 4.300 demandes introduites, 30 % d'entre elles ont déjà été traitées, a précisé M. Thijs.