Plus d'une PME belge sur trois (37,4%) souhaite recruter. C'est la première augmentation depuis juin 2018, lorsque les ambitions avaient atteint leur plus haut niveau depuis le début de l'étude (38,1%). Cela fait six trimestres consécutifs que ce pourcentage fluctue autour d'un tiers (34,4% sur les deux trimestres précédents).

Par région, les intentions de recrutement concernent 39% des PME à Bruxelles et en Wallonie, et 36,3% en Flandre. Les attentes concernant le volume de travail sont elles moins optimistes, puisque 65% des entreprises s'attendent à un statu quo. Moins d'une sur trois s'attend (29,1%) à une augmentation de la quantité de travail, soit la mesure la plus basse depuis 2016. L'enquête a été menée auprès de 815 chefs d'entreprise en juin 2019.