En analysant plus de 8.200 jeux dans des matches du Grand Chelem, Alex Krumer et ses collègues ont constaté que les performances des tennismen accusaient une baisse plus prononcée que celles des tenniswomen lorsque l'enjeu du match était élevé, par comparaison à un match de moindre importance.
...