La fédération technologique Agoria se réjouit, jeudi soir, de l'accord du gouvernement fédéral sur la prolongation d'un certain nombre de mesures de soutien face à la crise sanitaire, notamment du chômage temporaire pour cause de force majeure.

Selon le secteur, de nombreuses activités et entreprises sont encore fortement touchées par la crise. Il s'agit, par exemple, de l'entretien, de la réparation et de la construction d'avions ou d'activités liées au tourisme telles que la fabrication d'autobus ou de valises. Ces entreprises auront encore besoin de mesures de soutien dans les mois à venir. "Avec la décision d'aujourd'hui, ces activités et ces entreprises obtiendront l'espace supplémentaire dont elles ont besoin pour se rétablir complètement", selon le CEO d'Agoria, Bart Steukers.

La prolongation des mesures de soutien était également une nécessité pour les entreprises confrontées à des pénuries imprévues, indique Agoria.

La fédération technologique Agoria se réjouit, jeudi soir, de l'accord du gouvernement fédéral sur la prolongation d'un certain nombre de mesures de soutien face à la crise sanitaire, notamment du chômage temporaire pour cause de force majeure. Selon le secteur, de nombreuses activités et entreprises sont encore fortement touchées par la crise. Il s'agit, par exemple, de l'entretien, de la réparation et de la construction d'avions ou d'activités liées au tourisme telles que la fabrication d'autobus ou de valises. Ces entreprises auront encore besoin de mesures de soutien dans les mois à venir. "Avec la décision d'aujourd'hui, ces activités et ces entreprises obtiendront l'espace supplémentaire dont elles ont besoin pour se rétablir complètement", selon le CEO d'Agoria, Bart Steukers. La prolongation des mesures de soutien était également une nécessité pour les entreprises confrontées à des pénuries imprévues, indique Agoria.