Une autre banque chinoise, China Construction Bank, s'est hissée à la deuxième position du classement, gagnant ainsi 11 places comparé à l'édition précédente, précise Forbes.

ExxonMobil est lui-même tombé à la cinquième place, derrière deux autres groupes américains, la banque JPMorgan Chase (3e) et le conglomérat industriel General Electric (GE, 4e).

Le groupe informatique américain Apple, au coude-à-coude avec ExxonMobil pour la place de première capitalisation boursière mondiale, arrive seulement en 15e position, à égalité avec les supermarchés américains Wal-Mart.

La première entreprise française, la banque BNP Paribas, est 22e, suivie par le groupe pétrolier Total (23e).

Le classement de Forbes se fonde sur plusieurs paramètres: le chiffre d'affaires, les bénéfices, les actifs et la capitalisation boursière.

Dans le cas des banques chinoises, leur progression au classement vient surtout "d'une croissance à deux chiffres à la fois de (leur) chiffre d'affaires et des bénéfices", explique le magazine.

Par pays, les Etats-Unis continuent de dominer la liste: 543 des 2.000 entreprises recensées y sont basées (+19). Le Japon a perdu sept membres mais reste au deuxième rang avec 251 entreprises. La Chine est troisième avec 136 entreprises, comme l'an dernier.

Une autre banque chinoise, China Construction Bank, s'est hissée à la deuxième position du classement, gagnant ainsi 11 places comparé à l'édition précédente, précise Forbes. ExxonMobil est lui-même tombé à la cinquième place, derrière deux autres groupes américains, la banque JPMorgan Chase (3e) et le conglomérat industriel General Electric (GE, 4e). Le groupe informatique américain Apple, au coude-à-coude avec ExxonMobil pour la place de première capitalisation boursière mondiale, arrive seulement en 15e position, à égalité avec les supermarchés américains Wal-Mart. La première entreprise française, la banque BNP Paribas, est 22e, suivie par le groupe pétrolier Total (23e). Le classement de Forbes se fonde sur plusieurs paramètres: le chiffre d'affaires, les bénéfices, les actifs et la capitalisation boursière. Dans le cas des banques chinoises, leur progression au classement vient surtout "d'une croissance à deux chiffres à la fois de (leur) chiffre d'affaires et des bénéfices", explique le magazine. Par pays, les Etats-Unis continuent de dominer la liste: 543 des 2.000 entreprises recensées y sont basées (+19). Le Japon a perdu sept membres mais reste au deuxième rang avec 251 entreprises. La Chine est troisième avec 136 entreprises, comme l'an dernier.