Au cours de la semaine dernière, les utilisateurs ont retiré 3,7 milliards de dollars en bitcoins des bourses de crypto du monde entier et 2,5 milliards d'éthers, les deux plus grandes monnaies. Ils ont également retiré l'équivalent de 2 milliards de dollars des plus importantes "stablecoins", les crypto-monnaies dont le cours reste stable.

Le mouvement de panique fait suite à la faillite de la plateforme d'échange de crypto-monnaies FTX, dont le siège est aux Bahamas. Ces difficultés soulèvent des inquiétudes quant à la réglementation des sociétés de crypto et aux mesures de sécurité pour surveiller les actifs des clients.

La saga a débuté le dimanche 6 novembre lorsque le milliardaire Changpeng Zhao, fondateur de la plus grande plateforme de crypto-monnaies Binance, a soulevé des questions sur la situation financière de FTX. La panique a alors gagné les investisseurs et 430 millions de dollars en bitcoins ont disparu de FTX en quatre jours. Binance a proposé de racheter la plateforme mais s'est finalement retiré après un audit. Ces incertitudes ont fait chuter les cours de plusieurs crypto-monnaies.

Le CEO de FTX, Sam Bankman-Fried, a annoncé jeudi dernier que la plateforme était en faillite et qu'il démissionnait. L'homme a également été entendu par la police et les autorités de réglementation des Bahamas. Selon plusieurs médias américains, son fonds d'investissement Alameda Research aurait obtenu de FTX quelque 10 milliards de dollars de prêts, grâce l'argent de ses clients.

Au cours de la semaine dernière, les utilisateurs ont retiré 3,7 milliards de dollars en bitcoins des bourses de crypto du monde entier et 2,5 milliards d'éthers, les deux plus grandes monnaies. Ils ont également retiré l'équivalent de 2 milliards de dollars des plus importantes "stablecoins", les crypto-monnaies dont le cours reste stable. Le mouvement de panique fait suite à la faillite de la plateforme d'échange de crypto-monnaies FTX, dont le siège est aux Bahamas. Ces difficultés soulèvent des inquiétudes quant à la réglementation des sociétés de crypto et aux mesures de sécurité pour surveiller les actifs des clients.La saga a débuté le dimanche 6 novembre lorsque le milliardaire Changpeng Zhao, fondateur de la plus grande plateforme de crypto-monnaies Binance, a soulevé des questions sur la situation financière de FTX. La panique a alors gagné les investisseurs et 430 millions de dollars en bitcoins ont disparu de FTX en quatre jours. Binance a proposé de racheter la plateforme mais s'est finalement retiré après un audit. Ces incertitudes ont fait chuter les cours de plusieurs crypto-monnaies. Le CEO de FTX, Sam Bankman-Fried, a annoncé jeudi dernier que la plateforme était en faillite et qu'il démissionnait. L'homme a également été entendu par la police et les autorités de réglementation des Bahamas. Selon plusieurs médias américains, son fonds d'investissement Alameda Research aurait obtenu de FTX quelque 10 milliards de dollars de prêts, grâce l'argent de ses clients.