L'an passé, 22.415 demandeurs d'emploi wallons ont trouvé du travail en Flandre, soit une progression de 33% par rapport à 2016, selon les chiffres du ministre flamand de l'Emploi Philippe Muyters (N-VA). Jusqu'en 2015, le nombre de chômeurs wallons qui se tournaient vers la Flandre avoisinait 13.000 par an environ.

M. Muyters et son homologue Pierre-Yves Jeholet (MR) avaient promis début février d'aider 2.500 demandeurs d'emploi wallons en plus par an à trouver une occupation de l'autre côté de la frontière linguistique. L'objectif pour cette année est d'ores et déjà rempli.

"Il y a en soi plus de jobs et moins de demandeurs d'emploi en Flandre", affirme Thomas Pollet, le porte-parole du ministre Muyters. "Cela donne lieu à plus de postes vacants et plus de chances de succès pour un chercheur d'emploi."

L'an passé, 22.415 demandeurs d'emploi wallons ont trouvé du travail en Flandre, soit une progression de 33% par rapport à 2016, selon les chiffres du ministre flamand de l'Emploi Philippe Muyters (N-VA). Jusqu'en 2015, le nombre de chômeurs wallons qui se tournaient vers la Flandre avoisinait 13.000 par an environ. M. Muyters et son homologue Pierre-Yves Jeholet (MR) avaient promis début février d'aider 2.500 demandeurs d'emploi wallons en plus par an à trouver une occupation de l'autre côté de la frontière linguistique. L'objectif pour cette année est d'ores et déjà rempli. "Il y a en soi plus de jobs et moins de demandeurs d'emploi en Flandre", affirme Thomas Pollet, le porte-parole du ministre Muyters. "Cela donne lieu à plus de postes vacants et plus de chances de succès pour un chercheur d'emploi."