Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit) souhaite élargir la reconnaissance du coronavirus comme une maladie professionnelle, rapportent jeudi les titres du groupe Mediahuis. Actuellement, seul le personnel du secteur des soins de santé peut faire reconnaitre une telle contamination comme une maladie professionnelle. Pour les autres employés, il est presque impossible de bénéficier de cette reconnaissance, car il est très difficile de démontrer que la contamination a eu lieu au travail.

Mais le ministre Vandenbroucke souhaite y apporter du changement. Tous les employés dans tous les secteurs pourront à l'avenir faire une demande auprès des services publics fédéraux. La condition principale est qu'au moins 5 personnes aient été diagnostiquées positives au cours des 14 derniers jours sur le même lieu de travail. Lorsque la mesure entrera en vigueur, elle sera rétroactive.

Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit) souhaite élargir la reconnaissance du coronavirus comme une maladie professionnelle, rapportent jeudi les titres du groupe Mediahuis. Actuellement, seul le personnel du secteur des soins de santé peut faire reconnaitre une telle contamination comme une maladie professionnelle. Pour les autres employés, il est presque impossible de bénéficier de cette reconnaissance, car il est très difficile de démontrer que la contamination a eu lieu au travail. Mais le ministre Vandenbroucke souhaite y apporter du changement. Tous les employés dans tous les secteurs pourront à l'avenir faire une demande auprès des services publics fédéraux. La condition principale est qu'au moins 5 personnes aient été diagnostiquées positives au cours des 14 derniers jours sur le même lieu de travail. Lorsque la mesure entrera en vigueur, elle sera rétroactive.