Le géant de Seattle a également engrangé pour 6 milliards de dollars de contrats de services. Il a aussi fait état de commandes ou protocoles pour trois cent soixante et un 737 MAX 10, son moyen-courrier remotorisé, dont le lancement a été dévoilé lors du salon afin de concurrencer l'A321neo (remotorisé) d'Airbus.

Airbus annonce 326 commandes

"Notre succès commercial cette semaine porte notre carnet de commandes à un nouveau record de plus de 6.800 avions", a déclaré le directeur des ventes, John Leahy, au dernier jour réservé aux professionnels du salon.

"Cette année est une année ralentie en termes de commandes, c'est un cycle, il est à son niveau bas", a ajouté M. Leahy, soulignant la solidité du carnet de commandes qui assure près de 10 ans de production au constructeur.

Selon lui, Airbus et son rival américain Boeing se sont partagés à "50-50" le nombre de commandes fermes enregistrées au salon international de l'aéronautique.

Les avions de la famille des moyen-courriers A320 constituent la majorité des accords signés avec 306 avions, dont 132 commandes fermes, pour environ 33,8 milliards de dollars au total.

Dans le segment long-courrier, Airbus a enregistré 20 commandes pour 5,9 milliards de dollars, dont 12 fermes pour 3,6 milliards de dollars.

Le géant de Seattle a également engrangé pour 6 milliards de dollars de contrats de services. Il a aussi fait état de commandes ou protocoles pour trois cent soixante et un 737 MAX 10, son moyen-courrier remotorisé, dont le lancement a été dévoilé lors du salon afin de concurrencer l'A321neo (remotorisé) d'Airbus.Airbus annonce 326 commandes "Notre succès commercial cette semaine porte notre carnet de commandes à un nouveau record de plus de 6.800 avions", a déclaré le directeur des ventes, John Leahy, au dernier jour réservé aux professionnels du salon. "Cette année est une année ralentie en termes de commandes, c'est un cycle, il est à son niveau bas", a ajouté M. Leahy, soulignant la solidité du carnet de commandes qui assure près de 10 ans de production au constructeur. Selon lui, Airbus et son rival américain Boeing se sont partagés à "50-50" le nombre de commandes fermes enregistrées au salon international de l'aéronautique. Les avions de la famille des moyen-courriers A320 constituent la majorité des accords signés avec 306 avions, dont 132 commandes fermes, pour environ 33,8 milliards de dollars au total. Dans le segment long-courrier, Airbus a enregistré 20 commandes pour 5,9 milliards de dollars, dont 12 fermes pour 3,6 milliards de dollars.