"Les commerçants s'attendent à accroître sensiblement leurs commandes auprès des fournisseurs. Ils ont également une nouvelle fois revu à la hausse leurs perspectives d'emploi et de demande", explique la Banque nationale.

Dans la construction, ce sont surtout les composantes liées aux évolutions récentes (carnet de commandes et matériel utilisé) qui ont progressé.

La conjoncture exprimée sous la courbe synthétique globale est remontée à -1 en mars, contre -4,4 en février.

"Les commerçants s'attendent à accroître sensiblement leurs commandes auprès des fournisseurs. Ils ont également une nouvelle fois revu à la hausse leurs perspectives d'emploi et de demande", explique la Banque nationale. Dans la construction, ce sont surtout les composantes liées aux évolutions récentes (carnet de commandes et matériel utilisé) qui ont progressé. La conjoncture exprimée sous la courbe synthétique globale est remontée à -1 en mars, contre -4,4 en février.