Selon L'Echo, la faillite de l'éditeur de cartes routières date du 17 février. Le cours de l'action avait été suspendu le lendemain. Un curateur a été désigné.

De Rouck avait déjà fait l'objet de deux plans de réorganisation judiciaire, en 2010 et en 2012.