En cette période de voeux, les Belges ont déjà échangé 5% de courrier supplémentaire, par rapport à l'an dernier à la même période. Les prévisions tablent sur 10% de plus d'ici la fin de cette semaine, comparé à 2019.

Au final, "les Belges auront envoyé, en décembre, entre 25 et 30% de courrier en plus de ce qui était imaginé", commente l'entreprise publique, ajoutant qu'"au cours des deux dernières semaines, plus de 25 millions de lettres ont été distribuées, avec un pic à 3.8 millions le 21 décembre".

Un effet 'coronavirus'

Il semble que les cartes de voeux connaissent un réel regain d'intérêt. Ainsi d'après les indications fournies par l'app Mobile Postcard, l'an dernier, en décembre, bpost avait imprimé et distribué moins de 40.000 cartes "virtuelles", contre environ 500.000 cette année. "Il faut sans doute y voir un effet 'coronavirus', les gens ne peuvent pas réveillonner ensemble, ils ont donc envie de rendre les choses plus chaleureuses, de s'adresser à leur famille via des lettres personnalisées. On a aussi remarqué que pas mal d'écoles avaient envoyé un courrier aux personnes âgées, dans des homes. Les enfants en ont parlé à leurs parents et l'initiative a fait boule de neige. Beaucoup se sont mis à bricoler des cartes de voeux....", avance la porte-parole de bpost.

"Le timbre thématique Wonderful Winter"

Un autre signe attestant du succès de la tradition des bons voeux? L'achat du timbre de Noël. Au 28/12, plus de 10 millions d'entre eux ont été vendus, soit 15% de plus que l'an dernier. "Des réimpressions ont eu lieu afin de répondre à cette demande exceptionnelle et pour éviter la rupture", indique l'entreprise publique. "Le timbre thématique Wonderful Winter a connu une hausse de 14% de vente par rapport à 2019, soit plus de 2 millions de ces timbres déjà écoulés. Les semaines 51 et 52, 73.000 timbres de cette série ont été vendus. De tels pics de vente pour un timbre thématique n'ont jamais été observés", ponctue-t-elle.

En cette période de voeux, les Belges ont déjà échangé 5% de courrier supplémentaire, par rapport à l'an dernier à la même période. Les prévisions tablent sur 10% de plus d'ici la fin de cette semaine, comparé à 2019.Au final, "les Belges auront envoyé, en décembre, entre 25 et 30% de courrier en plus de ce qui était imaginé", commente l'entreprise publique, ajoutant qu'"au cours des deux dernières semaines, plus de 25 millions de lettres ont été distribuées, avec un pic à 3.8 millions le 21 décembre". Il semble que les cartes de voeux connaissent un réel regain d'intérêt. Ainsi d'après les indications fournies par l'app Mobile Postcard, l'an dernier, en décembre, bpost avait imprimé et distribué moins de 40.000 cartes "virtuelles", contre environ 500.000 cette année. "Il faut sans doute y voir un effet 'coronavirus', les gens ne peuvent pas réveillonner ensemble, ils ont donc envie de rendre les choses plus chaleureuses, de s'adresser à leur famille via des lettres personnalisées. On a aussi remarqué que pas mal d'écoles avaient envoyé un courrier aux personnes âgées, dans des homes. Les enfants en ont parlé à leurs parents et l'initiative a fait boule de neige. Beaucoup se sont mis à bricoler des cartes de voeux....", avance la porte-parole de bpost. Un autre signe attestant du succès de la tradition des bons voeux? L'achat du timbre de Noël. Au 28/12, plus de 10 millions d'entre eux ont été vendus, soit 15% de plus que l'an dernier. "Des réimpressions ont eu lieu afin de répondre à cette demande exceptionnelle et pour éviter la rupture", indique l'entreprise publique. "Le timbre thématique Wonderful Winter a connu une hausse de 14% de vente par rapport à 2019, soit plus de 2 millions de ces timbres déjà écoulés. Les semaines 51 et 52, 73.000 timbres de cette série ont été vendus. De tels pics de vente pour un timbre thématique n'ont jamais été observés", ponctue-t-elle.