Fin 2018, l'encours des crédits aux entreprises auprès des banques belges était de 157,4 milliards d'euros. Sur une base annuelle, cela représente une augmentation de 6,6%. Si elles ont demandé plus de crédit durant les trois derniers mois de l'année dernière que durant la même période en 2017, les montants étaient cependant moins élevés. Leur nombre a ainsi augmenté de 4,6%, alors que les montants ont reculé de 3,3%.

"En raison du régime plus strict des versements anticipés à l'impôt des sociétés, il se peut que les entreprises aient demandé plus de crédit pour financer ces versements anticipés", suggère Febelfin. Ce type de demandes de crédit est généralement approuvé assez facilement, reconnait la fédération. S'ajoutent à cela les faibles taux d'intérêt, qui ont soutenu la demande. En décembre dernier, le taux d'intérêt sur les nouveaux crédits d'exploitation a en effet baissé jusqu'à 1,60%.