La direction de l'Hôtel Métropole avait dû annoncer son intention de fermer définitivement l'hôtel en avril 2020, la pandémie ayant été fatale à l'activité, qui, selon elle, avait déjà souffert des travaux du piétonnier et du contexte post-attentats de Bruxelles. Le plan social signé en juin de la même année avait prévu une équipe d'une dizaine de personnes actives pour pouvoir continuer "à assurer la gestion immobilière, dont la maintenance de l'hôtel fait partie, et de répondre à des demandes ponctuelles", ont rappelé les actionnaires.

"Depuis près de 2 ans, si l'activité hôtelière n'a pas repris, de nombreuses activités ont été organisées dans l'hôtel, avec des séminaires et des tournages de films, mais aussi avec la réouverture éphémère du Café Métropole", ont-ils précisé. L'objectif étant de pouvoir donner une nouvelle vie à l'activité hôtelière "en temps utile avec l'ensemble de ses dimensions, y compris celle du Café", la direction a opté pour un concept de contrats en "pop-up retail" qui permet à l'hôtel de garder "toute latitude pour des projets à plus long terme". C'est dans ce contexte qu'avait rouvert le Café Métropole il y a un an.

Les actionnaires "ont toujours évoqué l'envie que le bâtiment puisse retrouver sa vocation hôtelière dans les années à venir avec un dynamisme économique et touristique bruxellois retrouvé". Entre-temps, l'hôtel "reste très attractif et fait l'objet de demandes continues sur ce principe de présence éphémère ou limitée dans le temps".

La direction de l'Hôtel Métropole avait dû annoncer son intention de fermer définitivement l'hôtel en avril 2020, la pandémie ayant été fatale à l'activité, qui, selon elle, avait déjà souffert des travaux du piétonnier et du contexte post-attentats de Bruxelles. Le plan social signé en juin de la même année avait prévu une équipe d'une dizaine de personnes actives pour pouvoir continuer "à assurer la gestion immobilière, dont la maintenance de l'hôtel fait partie, et de répondre à des demandes ponctuelles", ont rappelé les actionnaires. "Depuis près de 2 ans, si l'activité hôtelière n'a pas repris, de nombreuses activités ont été organisées dans l'hôtel, avec des séminaires et des tournages de films, mais aussi avec la réouverture éphémère du Café Métropole", ont-ils précisé. L'objectif étant de pouvoir donner une nouvelle vie à l'activité hôtelière "en temps utile avec l'ensemble de ses dimensions, y compris celle du Café", la direction a opté pour un concept de contrats en "pop-up retail" qui permet à l'hôtel de garder "toute latitude pour des projets à plus long terme". C'est dans ce contexte qu'avait rouvert le Café Métropole il y a un an. Les actionnaires "ont toujours évoqué l'envie que le bâtiment puisse retrouver sa vocation hôtelière dans les années à venir avec un dynamisme économique et touristique bruxellois retrouvé". Entre-temps, l'hôtel "reste très attractif et fait l'objet de demandes continues sur ce principe de présence éphémère ou limitée dans le temps".