Pour le moment, l'offre ne compte qu'une voiture, une Skoda Octavia Combi, mais c'est un début. LeasePlan proposer ce véhicule aux chauffeurs d'Uber avec des contrats de 2 ou 3 ans. "Cela concerne potentiellement 500 personnes" indique Johan Portier, managing director de LeasePlan Belgique-Luxembourg.
...

Pour le moment, l'offre ne compte qu'une voiture, une Skoda Octavia Combi, mais c'est un début. LeasePlan proposer ce véhicule aux chauffeurs d'Uber avec des contrats de 2 ou 3 ans. "Cela concerne potentiellement 500 personnes" indique Johan Portier, managing director de LeasePlan Belgique-Luxembourg. Il s'agit de la déclinaison locale d'un accord européen passé par le groupe LeasePlan, basé aux Pays-Bas, présent un peu partout en Europe occidentale. C'est l'une des initiatives prises pour adapter le groupe à l'évolution de usages de la voiture. Tous les loueurs entrent dans les nouveaux marchés qui pourraient étendre leurs affaires, comme la voiture partagée (Avis avec ZipCar, ou Sixt avec DriveNow, une joint-venture avec BMW). LeasePlan n'a pas encore de service de voiture partagée en Belgique, "nous y réfléchissons" dit Johan Portier. "Mais nous avons un service au Luxembourg, Swop, qui concerne pour le moment uniquement une clientèle d'entreprise, pour mettre des voitures à disposition la journée." Fournir Uber est une autre manière d'augmenter les ventes.20 cents par kmL'accord avec Uber ressemble, en somme, aux contrats avec les entreprises pour les flottes. Elles décident du type de véhicule, des options autorisées et le personnel choisi. Uber défini les caractéristiques des modèles proposés, de leur équipement, en fonction du service souhaité. La différence avec les flottes de sociétés est que le client n'est pas Uber mais le chauffeur. C'est lui qui décide (ou non) de signer un contrat. Pour le moment un seul modèle est proposé, la Skoda Octavia Combi (break), qui est du reste appréciée du monde des taxi. Le tarif s'élève à 20 cents par km, et couvre tous les frais (assurance, réparation,...), sauf le carburant et les contraventions. "L'offre sera élargie, on examine les modèles qui pourraient convenir" dit Johan Portier. Le marché est nouveau. LeasePlan n'a jamais attaqué le secteur du taxi, car des constructeurs comme Mercedes y sont historiquement fort actifs. Le secteur de la voiture avec chauffeur (VTC) est assez proche. Uber est actif à Bruxelles avec les services UberX et Uberblack. "Notre action intervient au moment où Uber cherche à s'étendre" continue Johan Portier. "Uber est actif uniquement à Bruxelles, mais pourrait s'intéresser à d'autres villes dans le pays." Les véhicules sont destinés à prester un service conforme aux règles légales : les chauffeurs doivent avoir une autorisation.Maîtriser l'offre sans posséder de voituresCe type d'accord avait été conclu dans quelques pays où LeasePlan est présent : au Portugal, en France, aux Pays-Bas et en Slovaquie. Il montre le poids considérable d'une plateforme comme Uber. Elle cherche à être la plus légère possible, ne possède pas de véhicules, ne salarie aucun chauffeur, mais entend maîtriser l'offre et les services dans les moindres détails.