Carrefour protestait contre l'ouverture de l'établissement à moins de 200 mètres du magasin que les distributeurs Ahold (maison mère d'Albert Heijn) et Delhaize avaient dû lui céder fin mai 2017. L'Autorité belge de la concurrence (ABC) les y avait enjoints pour que leur fusion soit validée.

Le tribunal de l'entreprise néerlandophone a toutefois statué en faveur d'Albert Heijn, a annoncé ce dernier. Le magasin pourra donc ouvrir le 12 décembre, comme prévu. Cinquante personnes y travailleront.