"Le mandat des administrateurs n'a pas été renouvelé en assemblée générale, celui-ci a expiré fin juin. Ils n'étaient dès lors plus habilités à poser des actes juridiques", a commenté Alain Zenner, désigné comme administrateur provisoire, confirmant une information dévoilée par le quotidien L'Echo sur son site internet mercredi soir.

La décision du tribunal de Commerce annule tous les actes conclus depuis la fin par les administrateurs de Brink's Belgium. La scission de la société devient donc caduque car irrégulière.

Trends.be, avec Belga

"Le mandat des administrateurs n'a pas été renouvelé en assemblée générale, celui-ci a expiré fin juin. Ils n'étaient dès lors plus habilités à poser des actes juridiques", a commenté Alain Zenner, désigné comme administrateur provisoire, confirmant une information dévoilée par le quotidien L'Echo sur son site internet mercredi soir. La décision du tribunal de Commerce annule tous les actes conclus depuis la fin par les administrateurs de Brink's Belgium. La scission de la société devient donc caduque car irrégulière. Trends.be, avec Belga