La faillite suit une procédure en réorganisation judiciaire de trois mois qui avait été initiée afin de trouver un repreneur. Cette procédure se terminait le 20 juillet.

La chaîne qui compte une dizaine de magasins en Belgique enregistrait des pertes depuis plusieurs années.

La faillite suit une procédure en réorganisation judiciaire de trois mois qui avait été initiée afin de trouver un repreneur. Cette procédure se terminait le 20 juillet. La chaîne qui compte une dizaine de magasins en Belgique enregistrait des pertes depuis plusieurs années.