Les cinq premières sociétés de leasing belges ont réalisé un bénéfice d'exploitation de 112 millions d'euros l'an dernier, soit un quart de moins qu'en 2017, ressort-il de leurs comptes annuels. Ces sociétés ont enregistré un résultat net de 67 millions d'euros, soit une diminution de près de 40% par rapport à l'année précédente.

Malgré tout, leur chiffre d'affaires a affiché une hausse grâce à une légère amélioration du marché du leasing proprement dit. Ce qui met du plomb dans l'aile de ces acteurs, ce sont les difficultés à vendre les véhicules de leasing en fin de course sur le marché d'occasion. Le scandale des moteurs truqués de Volkswagen en 2015 a considérablement terni l'image des voitures diesel, qui ne trouvent plus preneurs.

Le phénomène est déjà ressenti par les travailleurs qui bénéficient d'une voiture-salaire. Pour le même budget, la valeur du modèle proposé tend à baisser.