"Nous anticipons que l'aggravation de la situation sanitaire et l'introduction attendue de restrictions particulières ne permettront pas d'accueillir le nombre attendu de visiteurs dans des conditions optimales", explique, dans un communiqué, le CEO de la Febiac, Andreas Cremer.

La marque Nissan s'était déjà retirée de l'événement cette semaine, en raison de la pandémie de coronavirus. Il a dès lors été décidé de modifier la forme du Brussels Motor Show pour une version décentralisée, dans l'ensemble des concessionnaires de Belgique.

La Febiac indique encore qu'elle communiquera "sous peu" les détails de la 100e édition du Salon de l'Auto, qui doit avoir lieu à Brussels Expo en janvier 2023.

"Nous anticipons que l'aggravation de la situation sanitaire et l'introduction attendue de restrictions particulières ne permettront pas d'accueillir le nombre attendu de visiteurs dans des conditions optimales", explique, dans un communiqué, le CEO de la Febiac, Andreas Cremer. La marque Nissan s'était déjà retirée de l'événement cette semaine, en raison de la pandémie de coronavirus. Il a dès lors été décidé de modifier la forme du Brussels Motor Show pour une version décentralisée, dans l'ensemble des concessionnaires de Belgique. La Febiac indique encore qu'elle communiquera "sous peu" les détails de la 100e édition du Salon de l'Auto, qui doit avoir lieu à Brussels Expo en janvier 2023.