Parmi les entreprises qui ont obtenu leur concession ou leur option, on retrouve le Groupe weerts, l'Intercommunale de santé publique du pays de Charleroi (ISPPC), la Société Coopérative Agricole de la Meuse (SCAM) et Gazonor. Les projets proposés par ces entreprises devront, durant les prochains mois, passer par une série d'étapes, notamment la demande d'un permis d'urbanisme.

"Une fois ces projets concrétisés, cette zone portuaire permettra la création de plusieurs centaines d'emplois dans le secteur agroalimentaire, avec en plus une vraie logique d'économie circulaire dont nous pouvons être fiers", se réjouit le président du conseil d'administration du Port autonome de Charleroi, Christian Laurent.

Le site des AMS Sud, à l'entrée du district ouest de Charleroi, est un terrain de 25 hectares qui fait l'objet d'un processus d'assainissement depuis 2015. Celui-ci devrait être achevé à l'été 2022. La transformation de ce site en zone d'activité économique fait partie du plan "Charleroi-Sambre-Ouest", un projet de la Ville de Charleroi qui vise à réaménager la zone de Marchienne-au-Pont et des rives de la Sambre.

Parmi les entreprises qui ont obtenu leur concession ou leur option, on retrouve le Groupe weerts, l'Intercommunale de santé publique du pays de Charleroi (ISPPC), la Société Coopérative Agricole de la Meuse (SCAM) et Gazonor. Les projets proposés par ces entreprises devront, durant les prochains mois, passer par une série d'étapes, notamment la demande d'un permis d'urbanisme. "Une fois ces projets concrétisés, cette zone portuaire permettra la création de plusieurs centaines d'emplois dans le secteur agroalimentaire, avec en plus une vraie logique d'économie circulaire dont nous pouvons être fiers", se réjouit le président du conseil d'administration du Port autonome de Charleroi, Christian Laurent. Le site des AMS Sud, à l'entrée du district ouest de Charleroi, est un terrain de 25 hectares qui fait l'objet d'un processus d'assainissement depuis 2015. Celui-ci devrait être achevé à l'été 2022. La transformation de ce site en zone d'activité économique fait partie du plan "Charleroi-Sambre-Ouest", un projet de la Ville de Charleroi qui vise à réaménager la zone de Marchienne-au-Pont et des rives de la Sambre.