Le producteur de la Brugse Zot, entre autres, espère que cette initiative lui permettra d'accélérer son développement, tout en préservant le centre de Bruges des poids lourds utilisés pour le transport de la bière.

Une partie du budget nécessaire provient de financement participatif. La brasserie proposait trois "paquets", dont le plus élevé atteignait 7.500 euros. En échange, le financier bénéficie d'une Brugse Zot quotidienne. Au total, 250.000 euros ont été levés par ce biais.

Le budget total des travaux, qui comprennent également une part d'automatisation, s'élève à quatre millions d'euros.

Le producteur de la Brugse Zot, entre autres, espère que cette initiative lui permettra d'accélérer son développement, tout en préservant le centre de Bruges des poids lourds utilisés pour le transport de la bière.Une partie du budget nécessaire provient de financement participatif. La brasserie proposait trois "paquets", dont le plus élevé atteignait 7.500 euros. En échange, le financier bénéficie d'une Brugse Zot quotidienne. Au total, 250.000 euros ont été levés par ce biais.Le budget total des travaux, qui comprennent également une part d'automatisation, s'élève à quatre millions d'euros.