Le 27 mai, l'entreprise Camaieu France était mise en redressement judiciaire.

Fin juin, différents repreneurs devaient faire des propositions au tribunal du commerce sur leur projet pour l'avenir de l'entreprise. "Nous avons appris que sept repreneurs ont déposé des projets. Seuls deux projets étaient globaux, reprenant une bonne partie des magasins en France", explique Jalil Bourhidane, permanent CNE.

"Que les repreneurs extérieurs ne communiquent pas encore sur les filiales internationales peut être encore 'compréhensible', mais que notre direction actuelle ne fasse aucune référence à notre existence est juste choquant. En plus de n'être dans aucun projet, nous n'avons eu aucune communication positive ou négative venant de leur part", ajoute le permanent.

"Ce n'est que le mercredi 8 juillet que nous avons eu une bribe d'informations nous venant de la France disant que sera lancée en Belgique une PRJ. Cette communication n'est absolument pas précise: dans quels délais ? Quand le dossier sera déposé? Est-ce qu'il y aura une proposition aussi faite en France pour la filiale belge? Pour le moment il nous manque encore beaucoup d'informations!", dit encore le syndicaliste.

Le personnel sera en grève lundi 13 juillet. Il se rendra au siège social de Camaieu Belgique, rue Neuve à Bruxelles à 09h30.

Le 27 mai, l'entreprise Camaieu France était mise en redressement judiciaire. Fin juin, différents repreneurs devaient faire des propositions au tribunal du commerce sur leur projet pour l'avenir de l'entreprise. "Nous avons appris que sept repreneurs ont déposé des projets. Seuls deux projets étaient globaux, reprenant une bonne partie des magasins en France", explique Jalil Bourhidane, permanent CNE. "Que les repreneurs extérieurs ne communiquent pas encore sur les filiales internationales peut être encore 'compréhensible', mais que notre direction actuelle ne fasse aucune référence à notre existence est juste choquant. En plus de n'être dans aucun projet, nous n'avons eu aucune communication positive ou négative venant de leur part", ajoute le permanent. "Ce n'est que le mercredi 8 juillet que nous avons eu une bribe d'informations nous venant de la France disant que sera lancée en Belgique une PRJ. Cette communication n'est absolument pas précise: dans quels délais ? Quand le dossier sera déposé? Est-ce qu'il y aura une proposition aussi faite en France pour la filiale belge? Pour le moment il nous manque encore beaucoup d'informations!", dit encore le syndicaliste. Le personnel sera en grève lundi 13 juillet. Il se rendra au siège social de Camaieu Belgique, rue Neuve à Bruxelles à 09h30.