Le logiciel mange le monde, lançait en 2011 Marc Andreessen, entrepreneur et investisseur dans la Silicon Valley. Et force est de constater qu'il a raison : de plus en plus de secteurs subissent les affronts de start-up ou de géants du Net qui manient, avec une agilité peu commune, les outils du numérique. Et la tendance n'est pas prête à s'inverser : l'arrivée de technologies toujours plus poussées annonce toujours plus de bouleversement. L'intelligence artificielle et la robotisation en tête. De quoi faire planer quelques inquiétudes sur les jobs de demain. Car si des machines permettent déjà d'effectuer des tâches routinières aujourd'hui, ces " robots " pourraient bien remplacer un nombre important de jobs demain.
...