Pas moins de 269.994 étudiants ont occupé un emploi l'an dernier via une agence d'intérim. Soit 40.000 de plus qu'en 2020. Et ces derniers ne représentent que 42,6% du total.

C'est principalement au troisième trimestre, à savoir lors des vacances d'été, que la différence a été remarquable. Au-delà de la crise sanitaire, les chiffres sont même meilleurs qu'en 2019 puisque 6.646 étudiants de plus étaient actifs sur le marché de l'emploi à cette période.

Federgon n'est pas encore en mesure de faire de prévisions pour cet été en raison de l'incertitude économique.

Pas moins de 269.994 étudiants ont occupé un emploi l'an dernier via une agence d'intérim. Soit 40.000 de plus qu'en 2020. Et ces derniers ne représentent que 42,6% du total. C'est principalement au troisième trimestre, à savoir lors des vacances d'été, que la différence a été remarquable. Au-delà de la crise sanitaire, les chiffres sont même meilleurs qu'en 2019 puisque 6.646 étudiants de plus étaient actifs sur le marché de l'emploi à cette période. Federgon n'est pas encore en mesure de faire de prévisions pour cet été en raison de l'incertitude économique.