Les marges bénéficiaires auraient tendance à baisser dans le secteur, ce qui a poussé de plus petites sociétés vers la faillite ou vers l'absorption dans une plus grosse structure, selon l'analyse du parlementaire flamand. Il y a donc moins de sociétés, mais de plus grande ampleur.

Des négociations sont actuellement en cours entre les syndicats du secteur des titres-services et la fédération sectorielle, après un mouvement de grogne des aides-ménagères qui souhaitent une hausse de leur salaire d'1,1%. Le secteur, qui comprend aussi les employés dans les ateliers de repassage, compte quelque 145.000 travailleurs.

En 2019, rien qu'à Bruxelles, 16.474.625 de titres-services ont été utilisés, correspondant à autant d'heures de prestation par des travailleurs du secteur.

Les marges bénéficiaires auraient tendance à baisser dans le secteur, ce qui a poussé de plus petites sociétés vers la faillite ou vers l'absorption dans une plus grosse structure, selon l'analyse du parlementaire flamand. Il y a donc moins de sociétés, mais de plus grande ampleur. Des négociations sont actuellement en cours entre les syndicats du secteur des titres-services et la fédération sectorielle, après un mouvement de grogne des aides-ménagères qui souhaitent une hausse de leur salaire d'1,1%. Le secteur, qui comprend aussi les employés dans les ateliers de repassage, compte quelque 145.000 travailleurs. En 2019, rien qu'à Bruxelles, 16.474.625 de titres-services ont été utilisés, correspondant à autant d'heures de prestation par des travailleurs du secteur.