Pour attribuer le marché, la commune avait en effet établi une grille d'évaluation dans laquelle le pouvoir d'attraction touristique de l'hôtel intervenait pour 20 points.
...

Pour attribuer le marché, la commune avait en effet établi une grille d'évaluation dans laquelle le pouvoir d'attraction touristique de l'hôtel intervenait pour 20 points. Dans son offre, la société Belcasino, filiale du groupe Partouche, avait imaginé un paquet de bienvenue comprenant notamment une boisson gratuite au casino ainsi qu'un jeton d'une valeur d'un euro pouvant être joué à la roulette. C'était oublier que le décret sur les jeux d'argent interdit expressément la distribution gratuite de jetons. Dans un arrêt fort sévère, le Conseil d'Etat s'étonne que la commune n'ait pas vérifié la faisabilité juridique de l'offre présentée. Ce jugement est un coup dur pour le groupe Partouche, déjà fortement touché par le covid. Les hôtels, qui assurent 17% du chiffre d'affaires du groupe (256 millions d'euros), ont enregistré en 2021 un taux d'occupation de 53%.