Le groupe brassicole belgo-brésilien étudierait la possibilité de déménager au Royaume-Uni, rapportait mardi dernier The Telegraph. Ce déménagement pourrait éviter à de gros actionnaires de SAB Miller -qu'AB InBev souhaite reprendre-, un important prélèvement fiscal sur les dividendes à venir du nouveau groupe.

Le gouvernement Michel souhaite encourager le brasseur à conserver son siège en Belgique en mettant au point un nouveau règlement fiscal sur les dividendes perçus par les actionnaires étrangers. "Cette mesure permet de renforcer notre position concurrentielle par rapport à d'autres pays", a commenté le ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA).

Le groupe brassicole belgo-brésilien étudierait la possibilité de déménager au Royaume-Uni, rapportait mardi dernier The Telegraph. Ce déménagement pourrait éviter à de gros actionnaires de SAB Miller -qu'AB InBev souhaite reprendre-, un important prélèvement fiscal sur les dividendes à venir du nouveau groupe. Le gouvernement Michel souhaite encourager le brasseur à conserver son siège en Belgique en mettant au point un nouveau règlement fiscal sur les dividendes perçus par les actionnaires étrangers. "Cette mesure permet de renforcer notre position concurrentielle par rapport à d'autres pays", a commenté le ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA).