"Il y a aujourd'hui la possibilité d'avoir 200.000 emplois directs dans les métiers de l'agriculture", privée de la main-d'oeuvre notamment étrangère qu'elle emploie habituellement pour les travaux des champs, a expliqué Didier Guillaume sur BFMTV, demandant à ceux qui le souhaitent d'aller "dans les champs".

"Je lance un grand appel aux femmes et aux hommes qui ne travaillent pas, qui sont confinés chez eux, qui sont serveur dans un restaurant, hôtesse d'accueil dans un hôtel, coiffeur de mon quartier, qui n'ont plus d'activité... Et je leur dis de rejoindre la grande armée de l'agriculture française, ceux qui vont nous permettre de nous nourrir de façon propre, saine", a-t-il déclaré.

"Il faut produire pour nourrir les Français", a-t-il encore clamé en évoquant "un acte citoyen, civil". Selon le ministre de l'Agriculture, les volontaires "seront salariés par les agriculteurs et on regardera comment les choses pourront se faire".

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a par ailleurs appelé les enseignes de la grande distribution à s'approvisionner auprès des agriculteurs français, pénalisés par la fermeture des marchés alimentaires à ciel ouvert annoncée lundi par le Premier ministre.

"J'appelle les grands distributeurs à un nouvel effort: approvisionnez-vous en produits français", a déclaré le ministre sur Franceinfo, estimant que durant cette crise l'économie française aura besoin de "patriotisme économique".

"Il y a aujourd'hui la possibilité d'avoir 200.000 emplois directs dans les métiers de l'agriculture", privée de la main-d'oeuvre notamment étrangère qu'elle emploie habituellement pour les travaux des champs, a expliqué Didier Guillaume sur BFMTV, demandant à ceux qui le souhaitent d'aller "dans les champs". "Je lance un grand appel aux femmes et aux hommes qui ne travaillent pas, qui sont confinés chez eux, qui sont serveur dans un restaurant, hôtesse d'accueil dans un hôtel, coiffeur de mon quartier, qui n'ont plus d'activité... Et je leur dis de rejoindre la grande armée de l'agriculture française, ceux qui vont nous permettre de nous nourrir de façon propre, saine", a-t-il déclaré. "Il faut produire pour nourrir les Français", a-t-il encore clamé en évoquant "un acte citoyen, civil". Selon le ministre de l'Agriculture, les volontaires "seront salariés par les agriculteurs et on regardera comment les choses pourront se faire". Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a par ailleurs appelé les enseignes de la grande distribution à s'approvisionner auprès des agriculteurs français, pénalisés par la fermeture des marchés alimentaires à ciel ouvert annoncée lundi par le Premier ministre. "J'appelle les grands distributeurs à un nouvel effort: approvisionnez-vous en produits français", a déclaré le ministre sur Franceinfo, estimant que durant cette crise l'économie française aura besoin de "patriotisme économique".