Ce "X" constitue une alternative "pour toutes les personnes qui ne se retrouvent ni dans le M ni dans le F".

"Nous avons opté pour ce X plutôt que de laisser tomber le M et le F, ce qui n'aurait fait que reporter le problème car lors d'un entretien d'embauche, le candidat doit de toute façon indiquer son genre", a de son côté souligné Steven Vandeput, le ministre de la Fonction publique, selon qui l'ajout du X est "une solution durable qui donne un signal important".

Ce "X" constitue une alternative "pour toutes les personnes qui ne se retrouvent ni dans le M ni dans le F"."Nous avons opté pour ce X plutôt que de laisser tomber le M et le F, ce qui n'aurait fait que reporter le problème car lors d'un entretien d'embauche, le candidat doit de toute façon indiquer son genre", a de son côté souligné Steven Vandeput, le ministre de la Fonction publique, selon qui l'ajout du X est "une solution durable qui donne un signal important".