Melinda et Bill Gates ont annoncé leur divorce ce lundi. "Ces 27 dernières années, nous avons élevé trois enfants incroyables et construit une fondation qui travaille partout dans le monde pour permettre aux gens de mener une vie saine et productive", ont-ils expliqué dans un communiqué publié sur Twitter.
...

Melinda et Bill Gates ont annoncé leur divorce ce lundi. "Ces 27 dernières années, nous avons élevé trois enfants incroyables et construit une fondation qui travaille partout dans le monde pour permettre aux gens de mener une vie saine et productive", ont-ils expliqué dans un communiqué publié sur Twitter. Le couple de milliardaires philanthropes s'est montré rassurant sur l'avenir de la Bill & Melinda Gates Foundation, qui a investi près de 55 milliards de dollars dans la santé et l'éducation, à travers le monde en plus de 20 ans, dont plus d'un milliard de dollars dans la lutte contre le Covid19. Elle a aussi permis de grandes avancées dans la lutte contre la malaria. Le couple Gate est un mécène important pour l'OMS.L'annonce suscite toutefois des questions sur l'avenir de la Fondation, car elle doit recevoir l'essentiel de la fortune de Bill Gates, souligne le journal français Les Echos. Même si le couple à assurer continuer à oeuvrer ensemble au sein de cette fondation qu'ils co-président aux côtés de Warren Buffett, leur divorce pourrait entraîner des changements dans la façon dont elle est financée, avancent certains observateurs. On ignore notamment si Bill Gates continuera à l'alimenter en fonds aussi régulièrement qu'il le faisait jusqu'ici, s'interroge Les Echos. Pour le journal américain The New York Times, ce divorce aura des conséquences importantes pour la Foundation et son fonctionnement à l'international. L'organisation emploie plus de 1.600 personnes, selon son site officiel. Les employés ne s'attendent toutefois pas à de grands changements dans l'immédiat. Mais des questions se posent quant à la manière cordiale ou non dont se déroulera le divorce et la façon dont le couple travaillera ensemble pour élaborer les stratégies futures. Selon une source du NYT, "des ajustements à court terme devraient avoir lieu" mais "tous les deux continueraient à participer à des réunions à l'intérieur et à l'extérieur de la fondation". En 2010, les époux Gates et Warren Buffett avaient créé Giving Pledge , une organisation à laquelle 40 personnalités, parmi les plus riches des Etats-Unis, avaient adhéré. Elles s'étaient engagées à reverser au moins la moitié de leur fortune à des oeuvres philanthropiques, soit environ 600 milliards de dollars.Le co-fondateur de Microsoft n'a pas encore fait don de la moitié de ses biens. L'an dernier, il avait quitté le conseil d'administration de Microsoft et celui de Berkshire Hathaway, le conglomérat de son ami Warren Buffett, pour pouvoir consacrer davantage de temps à sa fondation. Il a aussi transféré pour 35,8 milliards de dollars d'actions à sa fondation et conserve aujourd'hui 1 % de Microsoft.Melinda French Gates, 56 ans, ancienne cadre de Microsoft qui avait quitté la société en 1996 deux ans après son mariage avec Bill Gates, s'est, elle aussi, beaucoup impliquée dans plusieurs causes, comme la santé ou l'égalité hommes-femmes. Suite à son divorce, elle pourrait avoir encore plus d'influence dans ces domaines dans les années à venir, selon David Calahan, fondateur du site Inside Philanthropy, cité par le quotidien américain.Elle possède déjà sa propre société, Pivotal Ventures, qu'elle a utilisée pour investir dans des questions liées à l'émancipation économique des femmes. (Bill Gates, a de son coté, son propre bureau, Gates Ventures, pour poursuivre des intérêts en dehors de la fondation). Si elle reçoit une partie des avoirs Microsoft de son mari, elle pourrait créer une nouvelle fondation ou faire des dons directs à d'autres causes qu'elle soutient. "On pourrait imaginer que Melinda Gates soit une donatrice beaucoup plus progressiste", avance David Callahan. "Elle va être une force majeure dans le domaine de la philanthropie pour les décennies à venir".Outre leurs oeuvres philanthropiques, les Gates sont les plus grands propriétaires de terres agricoles d'Amérique. Ils possèdent également de vastes investissements par l'intermédiaire de Cascade Investment, qui gère la fortune personnelle de Bill Gates et détient des participations importantes dans la chaîne d'hôtels Four Seasons, la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et AutoNation, la plus grande chaîne de concessionnaires automobiles du pays, entre autres sociétés, énumère le NYT. Le couple n'a pas donné de détails sur la manière dont ils structureraient leurs finances. Faute de contrat de mariage, le couple a signé un contrat de séparation qui prévaut. Le DailyMail a pu se procurer le document. Il en ressort que Melinda Gates n'a pas demandé de pension alimentaire pour les trois enfants. La date du procès est fixée à avril 2022, mais le couple espère trouver un accord avant cette date butoir. Melinda Gates est représentée par 4 avocats issus de deux cabinets différents, Bill Gates par trois avocats.Selon "Forbes", Bill Gates est considéré comme un des hommes les plus riches au monde, avec une fortune estimée à 124 milliards de dollars. Il se place derrière deux autres Américains, Jeff Bezos et Elon Musk, et le Français Bernard Arnault, et devant le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg. Il s'agit du 2e divorce le plus cher de l'histoire après le divorce du couple Bezos, il y a deux ans, après 25 ans de mariage. Le fondateur d'Amazon avait annoncé son divorce de MacKenzie Scott et, suite à l'accord conclu, avait récupéré 75 % de ses actions et les droits de vote de son ex-femme dans Amazon, ainsi que la totalité de ses parts dans le Washington Post. Son ancienne épouse avait gardé une participation dans Amazon estimée à l'époque à 36 milliards de dollars. MacKenzie Scott est depuis devenue la 22e personne la plus riche de la planète et une influente philanthrope, avec quelque 6 milliards de dons rien qu'en 2020. Elle a annoncé le mois dernier son remariage.