Le déficit budgétaire de l'État fédéral en 2019 se rapproche à présent de 7 milliards d'euros, soit le double du trou projeté initialement, a-t-on appris en début de semaine. Le précompte mobilier payé sur les dividendes et d'autres revenus du capital et d'avoirs mobiliers a notamment rapporté 690 millions d'euros de moins que les estimations du gouvernement. Cette baisse s'explique par le moindre encaissement d'une très grande entreprise belge, ont appris les quotidiens. Il s'agirait d'AB InBev, le groupe belgo-brésilien comptant encore de très nombreux actionnaires belges.

L'an dernier, le dividende versé par AB InBev avait rapporté à l'État 500 millions d'euros en précompte mobilier. Cette année, le gouvernement comptait sur une rentrée de 700 millions d'euros. Le groupe brassicole a cependant annoncé en octobre dernier qu'il diviserait par deux le montant total des dividendes distribués afin d'accélérer son désendettement.