Sven Stuer (37) reçoit un vaste champ d'action en tant que directeur général de la Brasserie Palm: il dirigera également les finances, la politique d'achat et la politique du personnel. Aujourd'hui, il travaille encore chez le géant de la consommation Unilever, à partir de février, il travaillera à la brasserie située à Steenhuffel dans le Brabant Flamand.

Stuer a commencé à travailler chez Unilever en 2010. Il a débuté comme directeur des ventes pour l'horeca. En 2014, il a été nommé directeur des ventes pour les chaînes de magasins. En juin, il a encore été promu à la fonction de directeur des ventes de Lipton Ice Tea, Lipton thé chaud et du portefeuille des glaces Ola (Unilever a une fabrique pour la production des produits de thé à Drogenbos). Stuer fait partie du comité de direction d'Unilever Belux.

Sven Stuer, Linkedin
Sven Stuer © Linkedin

Stuer amène une expérience dans le secteur de la bière, puisqu'il a travaillé chez AB InBev de 2001 à 2009. Il y a endossé diverses fonctions dans le marketing et la vente en Belgique et en Europe occidentale. Dans le communiqué de presse de la Brasserie Palm, Sven Stuer mentionne: "Cela fait plus de 300 ans que cette brasserie construit la culture unique de la bière belge. Je désire diriger cette société avec beaucoup d'enthousiasme et, ensemble avec l'équipe, poursuivre la construction et le brassage d'un avenir pétillant."

Le propriétaire hollandais tient parole

L'annonce de l'acquisition de la Brasserie Palm par le brasseur hollandais Bavaria a eu lieu en mai. Jan-Renier Swinkels avait alors fait savoir que "La Brasserie Palm continuera à avoir une direction belge". Avec la nomination de Stuer, Swinkels tient parole.

La Brasserie Palm compte 200 travailleurs et elle a obtenu un chiffre d'affaires de 49 millions d'euros en 2015, ainsi qu'un résultat d'exploitation de 1,1 million d'euros. Palm a brassé un demi-million d'hectolitres. La brasserie a connu des difficultés ces dernières années, surtout du fait du déclin de Palm, la marque la plus connue. La Brasserie Palm s'oriente maintenant davantage vers les bières spéciales, comme la Cornet. Les volumes sont encore relativement faibles, mais la marque démarre. Le nouveau propriétaire hollandais désire aussi dynamiser l'exportation des bières spéciales belges. L'intégration au sein de Bavaria se déroule comme prévu.

La brasserie hollandaise Bavaria du Brabant du Nord est clairement d'une taille supérieure, avec 1000 travailleurs, un chiffre d'affaires d'un demi milliard d'euros et une vente de 6 millions d'hectolitres.

Sven Stuer (37) reçoit un vaste champ d'action en tant que directeur général de la Brasserie Palm: il dirigera également les finances, la politique d'achat et la politique du personnel. Aujourd'hui, il travaille encore chez le géant de la consommation Unilever, à partir de février, il travaillera à la brasserie située à Steenhuffel dans le Brabant Flamand.Stuer a commencé à travailler chez Unilever en 2010. Il a débuté comme directeur des ventes pour l'horeca. En 2014, il a été nommé directeur des ventes pour les chaînes de magasins. En juin, il a encore été promu à la fonction de directeur des ventes de Lipton Ice Tea, Lipton thé chaud et du portefeuille des glaces Ola (Unilever a une fabrique pour la production des produits de thé à Drogenbos). Stuer fait partie du comité de direction d'Unilever Belux.Stuer amène une expérience dans le secteur de la bière, puisqu'il a travaillé chez AB InBev de 2001 à 2009. Il y a endossé diverses fonctions dans le marketing et la vente en Belgique et en Europe occidentale. Dans le communiqué de presse de la Brasserie Palm, Sven Stuer mentionne: "Cela fait plus de 300 ans que cette brasserie construit la culture unique de la bière belge. Je désire diriger cette société avec beaucoup d'enthousiasme et, ensemble avec l'équipe, poursuivre la construction et le brassage d'un avenir pétillant." L'annonce de l'acquisition de la Brasserie Palm par le brasseur hollandais Bavaria a eu lieu en mai. Jan-Renier Swinkels avait alors fait savoir que "La Brasserie Palm continuera à avoir une direction belge". Avec la nomination de Stuer, Swinkels tient parole.La Brasserie Palm compte 200 travailleurs et elle a obtenu un chiffre d'affaires de 49 millions d'euros en 2015, ainsi qu'un résultat d'exploitation de 1,1 million d'euros. Palm a brassé un demi-million d'hectolitres. La brasserie a connu des difficultés ces dernières années, surtout du fait du déclin de Palm, la marque la plus connue. La Brasserie Palm s'oriente maintenant davantage vers les bières spéciales, comme la Cornet. Les volumes sont encore relativement faibles, mais la marque démarre. Le nouveau propriétaire hollandais désire aussi dynamiser l'exportation des bières spéciales belges. L'intégration au sein de Bavaria se déroule comme prévu.La brasserie hollandaise Bavaria du Brabant du Nord est clairement d'une taille supérieure, avec 1000 travailleurs, un chiffre d'affaires d'un demi milliard d'euros et une vente de 6 millions d'hectolitres.