Van Hool veut préserver sa position de numéro un sur le marché privé américain des autocars. La gamme EX, lancée l'an dernier et produite en Macédoine, sera développée pour le marché européen et certains pays d'exportation. Van Hool veut aussi renforcer certains marchés spécifiques en perte de vitesse. Dans une première phase, l'usine de Skopje accueillera, cette année, un nouvel entrepôt et l'atelier de peinture sera agrandi. En 2017 et 2018, les quatre lignes de production permettront de fabriquer annuellement 900 bus au lieu de 500 actuellement. Grâce à cet investissement, 400 emplois supplémentaires seront créés à Skopje. Environ 1.250 personnes travailleront pour Van Hool en Macédoine d'ici 2019.

Van Hool veut préserver sa position de numéro un sur le marché privé américain des autocars. La gamme EX, lancée l'an dernier et produite en Macédoine, sera développée pour le marché européen et certains pays d'exportation. Van Hool veut aussi renforcer certains marchés spécifiques en perte de vitesse. Dans une première phase, l'usine de Skopje accueillera, cette année, un nouvel entrepôt et l'atelier de peinture sera agrandi. En 2017 et 2018, les quatre lignes de production permettront de fabriquer annuellement 900 bus au lieu de 500 actuellement. Grâce à cet investissement, 400 emplois supplémentaires seront créés à Skopje. Environ 1.250 personnes travailleront pour Van Hool en Macédoine d'ici 2019.