Le résultat a été meilleur que ce que les analystes attendaient, de sorte que le titre a grimpé de 8% à Wall Street. Le nombre d'usagers quotidiens "monétisables" (utilisateurs pouvant être exposés à de la publicité sur la plateforme) est passé de 145 millions fin septembre à 152 millions fin décembre (+ 21%). Selon l'entreprise, la croissance est directement liée aux "améliorations de produits".

Plus de 20% de ces usagers vivent aux Etats-Unis, les 80% restants se trouvant à l'étranger. Le bénéfice trimestriel de Twitter, à 119 millions de dollars, était inférieur aux 255 millions de l'année précédente, en raison de la hausse des coûts. Tout au long de 2019, Twitter a affiché 3,46 milliards de dollars de chiffre d'affaires et 1,47 milliard de dollars de bénéfice net. (

Le résultat a été meilleur que ce que les analystes attendaient, de sorte que le titre a grimpé de 8% à Wall Street. Le nombre d'usagers quotidiens "monétisables" (utilisateurs pouvant être exposés à de la publicité sur la plateforme) est passé de 145 millions fin septembre à 152 millions fin décembre (+ 21%). Selon l'entreprise, la croissance est directement liée aux "améliorations de produits". Plus de 20% de ces usagers vivent aux Etats-Unis, les 80% restants se trouvant à l'étranger. Le bénéfice trimestriel de Twitter, à 119 millions de dollars, était inférieur aux 255 millions de l'année précédente, en raison de la hausse des coûts. Tout au long de 2019, Twitter a affiché 3,46 milliards de dollars de chiffre d'affaires et 1,47 milliard de dollars de bénéfice net. (