L'étude a été réalisée la première quinzaine de juillet auprès de 1.079 petites et grandes entreprises.

Seuls 11% des entreprises interrogées à ce stade sont favorables à l'idée d'offrir à leurs salariés un tel chèque. Au contraire, 64% des entreprises s'y opposent aujourd'hui pour deux raisons majoritairement: un budget insuffisant et le fait que d'autres types de chèques sont déjà alloués.

En outre, 25% des entreprises interrogées se donnent jusqu'à la fin de cette année pour se décider.

L'étude a été réalisée la première quinzaine de juillet auprès de 1.079 petites et grandes entreprises. Seuls 11% des entreprises interrogées à ce stade sont favorables à l'idée d'offrir à leurs salariés un tel chèque. Au contraire, 64% des entreprises s'y opposent aujourd'hui pour deux raisons majoritairement: un budget insuffisant et le fait que d'autres types de chèques sont déjà alloués. En outre, 25% des entreprises interrogées se donnent jusqu'à la fin de cette année pour se décider.